Archive for the 'Japon 2016' Category

Voyage au Japon – La review – Partie 8 – Retour à Tokyo & FIN

Posted in Japon 2016, Promenade on septembre 4th, 2016 by Saïmonn

Eeeet voilà, le voyage s’achève. Il fallait bien y arriver !

Après mon séjour à Hakone, je lève clairement le pied niveau photographie, je ne trouve plus l’inspiration dans la grande métropole de Tokyo.

La date du départ approchant, j’avoue ressentir de plus un plus ce petit pincement au cœur, comme si le Japon me disait de rester, au moins encore un peu…il y a encore tellement de choses à voir ! Et en écrivant ces lignes, le petit pincement revient.

Bref, je me sens nostalgique en relisant mes publications quotidiennes, alors je vais faire court pour ce billet de clôture et vous laisser avec les reviews à chaud que j’ai écrit quand j’étais encore là-bas.

Les moments forts de ces trois jours à Tokyo resteront sans aucun doute la visite inesperée (je n’avais pas de billet…) du musée des Studios Ghibli qui me laisseront avec des étoiles pleins les yeux et des crampes aux zygomatiques pour le reste de la journée, la promenade en altitude (350m puis 450m) à la Tokyo Sky Tree avec mon ami étudiant Honobe, et aussi le théâtre Kabuki.

Mais je n’oublie bien sûr pas non plus Akihabara, Shibuya, le café des expatriés avec Kenzo et ses comparses, le métro bondé, le musée Yebisu…bref, tout ça me manque énormément.

J’espère que vous avez pris plaisir à me lire. Pour moi, c’était vraiment important partager tout ça avec vous :

Vivre une expérience seul est une chose exceptionnelle, mais si on ne la partage pas, c’est une expérience perdue.

Allez, je vous laisse avec les billets :

Billet du 13 avril, Jour 11 : Tokyo – Le retour : Le lien vers la galerie

Jour 11 : Tokyo – Le retour

Réveil un peu brusque au ryokan, 7h30, à peine le temps de me frotter les yeux que mon futon est déjà rangé dans son armoire et mon petit déjeuné servi.

Je discute un peu avec Reimi, l’hôtesse, avant de partir pour Tokyo.

Arrivée à l’auberge, on m’avait prévenu, c’est petit, mais ça à l’air chaleureux. Mercredi soir, une petite fête est organisée. Je dois être avec Honobe normalement mais on verra à quelle heure je rentre.

Bon, sinon, je me lance dans une petite promenade conseillée par le Lonely Planer…je traverse un cimetière, une rue commerçante du quartier populaire…un peu triste en fait. Par contre, je fais un peu tâche dans le paysage et j’ai droit à ma première japonaise qui pouffe de rire en me voyant (et qui s’enfuit en courant juste après…pas très flatteur…elle rigole moins quand je la recroise deux minutes plus tard au détour d’une rue…en fait si, elle rigole de plus belle et elle s’enfuit encore…).

Ensuite, direction Akihabara, comme ça c’est fait. Pour ceux qui ne connaissent pas, on va résumer et simplifier, c’est LE quartier des geeks (otaku en japonais), des buildings comme à Osaka, juste de jeux vidéo, figurines, mangas, bar à hôtesse, etc, etc.
Je fais quelques amplettes, et je rentre à l’auberge.

Le soir, j’irai manger à une adresse qu’on m’a recommandé…je ne serai pas déçu. C’est un petit bar qui sert des plats bio et VG. J’y suis accueilli en anglais, on m’annonce que j’ai droit à une réduction de 200¥ comme je suis touriste.

Dès qu’une place se libère au bar, on m’invite à rejoindre les habitués. Je resterai avec eux à discuter pendant près de 2h, avec une tournée et le dessert qui nous sont offert!

Ensuite retour à l’auberge et dodo, demain j’ai encore un programme chargé.

またね。

PS : Pour le coup, pas beaucoup de photos aujourd’hui, sorry.

Billet du 13 avril, Jour 12 : Tokyo 2 – Big surprise : Le lien vers la galerie

Jour 12 : Tokyo 2 – Big surprise

Aujourd’hui, grande journée : je suis allé au musée Ghibli. Et ça! Ça suffit à faire de cette journée une excellente journée.
Même si j’ai du marcher pendant des kilomètres parce que les métros japonais sont bondés comme ce n’est pas permis (genre il doit falloir un chausse pied pour les sortir des wagons), même si c’est loin et que je suis fatigué…bref, je suis content.

J’ai eu la banane et les larmes aux yeux pendant les presque 2h de ma visite. C’est le plus beau musée du monde, le court métrage inédit était dans la plus pure tradition des animés Ghibli…bref…content (et je vomis, private joke).

Je finirai la journée à la Tokyo Sky Tree avec Honobe, l’étudiant japonais que j’ai rencontré à Himeji. On discutera de tout et de rien, échange nos mails et quelques cadeaux et ensuite, repos.

Demain, dernier jour.

またね。

Billet du 14 avril, Jour 13 : Tokyo 3 – Lessive, bière, théâtre et bière : Le lien vers la galerie

Jour 13 : Tokyo 3 – Lessive, bière, théâtre et bière

Euh…ben en fait le titre résume tout ^^

Bon, plus sérieusement, je m’offre ma seule grasse matinée des vacances (9h30, ça va), et ensuite je déjeune et sympathise avec des gens de l’auberge pendant que ma lessive se fait (comme ça, presque pas de linge sale en rentrant).

Ensuite, je me rends tranquille le chat jusqu’au musée de la bière Yebisu (dans le quartier qui porte son nom : Ebisu) et m’offre une petite dégustation, la bière est pas mauvaise en effet (mais je préfère celles de Kyoto).

Ensuite, j’arrive juste à temps pour voir un pièce de Kabuki au Kabuki za de Tsukiji. C’est vraiment sympa à voir et je reste sur ma faim de ne connaître que le fond de l’histoire (un homme adultère qui essaie de mentir à sa femme en résumé).

Et en sortant du théâtre…ben je suis comme une nouille…où vais-je? Je n’avais rien prévu après ça…

Du coup, j’opte pour le fameux quartier de Shibuya, histoire de voir la statue de Hachiko (un chien très connu au Japon, je vous invite à aller découvrir son histoire sur Internet, preuve que le chien est le meilleur ami de l’homme). Funny fact, quand j’arrive à la statue, un chat se repose entre les pattes du chien ^^ (photos à l’appui). Après je vais déguster une petite bière dans un bar spécialisé du quartier…la déco comprend des dizaines et des dizaines de bouteilles vides de marques qui me sont toutes inconnues…mais la bière est bonne, et ça c’est cool.

Je rentre ensuite à l’auberge, prépare mes affaires, et déguste une dernière bière en postant ce petit mot.

Bye bye Japon, bonjour la France.

またあとで。

Billet du 15 avril, Jour 14 : Haneda airport – Back home : Le lien vers la galerie

Jour 14 : Haneda airport – Back home

Petit message tout vite pour rassurer tout le monde : je suis bien à l’aéroport attendant sagement mon avion.

Les séismes de cette nuit au Japon ont eu lieu sur Kyushu, l’île la plus au sud. Donc pas d’inquiétude à se faire.

またね。

Billet du 16 avril, Jour 15 – Home sweet home : Le lien vers la galerie

Jour 15 : Home sweet home

Ars sur Moselle – France – 22h

24h tout pile que je suis debout et me voilà arrivé à bon port.

C’était juste un tout petit post pour dire que j’étais bien arrivé, mais un tout petit peu naze…

Grosses bises à tous et bon week-end, moi, je vais manger une pizza !!!

Dernière chose avant de vous laisser (je vais enfin pouvoir m’occuper des photos des vacances de….d’août dernier…et par dernier j’entends août 2015 !) : vous l’avez sans doute compris, j’ai terminé avec mes « vraies » photos de voyage, en même temps, à part Nara, il n’en restait plus beaucoup. Vous trouverez donc tout ici –> Galerie Japon Flickr <–, avec comme nouveautés donc Nara, mais aussi quelques nouvelles photos de Kyoto et de Tokyo.

Donc, bonne lecture et bon visionnage !

Voyage au Japon – Interlude photographique 2

Posted in Japon 2016, Promenade on août 7th, 2016 by Saïmonn

Bon, on va dire qu’aujourd’hui je suis motivé…mais je suis en retard pour l’apéro alors je fais vite : j’ai publié quelques photos sur Flickr !!!

Donc au programme, dans le classeur Japon de Flickr : des photos d’Osaka et de Kyoto ! (Vous verrez qu’il y en a bien moins d’Osaka que de Kyoto, mais c’est normal, cette dernière m’a bien plus inspirée photographiquement !)

Je reprécise, au cas où : il ne s’agit plus des galeries Google+ mais bel et bien des photos retouchées prises avec un mon bon vieux K5.

Allez, bon visionnage !

Voyage au Japon – La review – Partie 7 – Back to Kyoto & Hakone (Ryokan Fukuzumiro)

Posted in Japon 2016, Promenade on août 7th, 2016 by Saïmonn

Me revoilà pour commencer de terminer ces petites reviews. Désolé pour le retard, j’ai fait une rechute de Flemmingite aiguë (également appelé Hypertrichose palmaire, mais plus connu sous le nom de « Poil dans la main »).

Aujourd’hui, laissez moi vous expliquer le titre :

  • Back to Kyoto : Parce qu’après Nara mon trajet me fait repasser par Kyoto, parce que je suis en avance sur mon planning et surtout parce que je suis déjà en manque de cette ville. Du coup, j’y ferai une pause pour reprendre une petite dose.
  • Hakone : C’est la région où je me dirige, un peu au Sud-Ouest de la région de Fujisan.
  • Ryokan Fukuzumiro : Un ryokan est une auberge traditionnelle, généralement pourvue d’onsen (bains chauds…très chaud, je m’y suis crâmé bêtement la fesse droite…), pour le cas ici avec de l’eau thermale. Et du coup, Fukuzumiro, c’est le nom de ce Ryokan. Alors histoire que vous voyez où j’ai mis les pieds, voici le lien du site : Fukuzumi-ro (pour information, ma chambre était côté jardin, la Kiri #3).

Je prendrai donc un énorme plaisir à flâner à nouveau à Kyoto (même si je reste près de la gare), et encore plus de plaisir à découvrir un peu de ce Japon que je cherchais à voir : celui hors des grandes métropoles, dans la montagne, la forêt, dans des vallées encaissées remplies d’habitations qui s’entassent sur le peu de place disponible au pied des falaises,…

J’aimerais que vous puissiez voir de vos yeux cette gare posée au milieu de nulle part dans la montagne et où je suis descendu pour atteindre le ryokan…c’était un moment fort pour moi.

La prochaine fois, j’aimerais un peu sortir des grandes destinations touristiques. Ce sera certainement plus dur pour se faire comprendre, peut-être planifier tout, mais cet avant goût me laisser avec une sensation à la fois agréable et frustrante d’inachevé.

Bref, je vous laisse avec le traditionnel petit billet, on se retrouve dans quelques temps (notez l’absence de précision de durée !) pour l’étape finale : Tokyo.

Billet du 12 avril, Hakone (et aussi re Kyoto un peu…) : Le lien vers la galerie

Jour 10 : Hakone (et aussi re Kyoto un peu…)

Normalement, aujourd’hui devait être une journée de transfert, un peu comme mon premier jour à Hiroshima, avec 4h de train pour rejoindre la région de Hakone (près de Fujisan), maaaais, le destin en a décidé autrement.

Je passerai sur les détails de trajet pour faire simple : Par peur d’arriver trop en avance à mon ryokan top moumoute de Hakone (le Fukuzumiro ça s’appelle, allez voir, je n’ai pris que très peu de photos), je fais une halte à Kyoto pour voir les bricoles que j’ai oublié près de la gare, à savoir : la Kyoto tower, qui domine la ville en mode OVNI (de part sa plateforme d’observation en forme de soucoupe volante), puis le Higashi Honganji, gigantesque temple, ou sanctuaire, je ne sais jamais.

Après le déjeuner, c’est parti. Dans le train, ma voisine de siège me confirmera bien que nous sommes entrain d’admirer les pieds de Fujisan, mais sa tête est dans les nuages…tant pis.

J’arrive ensuite à la gare intermédiaire qui m’emmènera au ryokan, je me sens comme dans ces films de Miyazaki que j’aime tant. Les mêmes paysages, les mêmes sons, les mêmes ambiances, j’adore.

J’atteins enfin le ryokan (vous verriez la gare, paumée dans la montagne). Après une discussion un peu compliquée sur mon régime alimentaire, on trouve un menu tip-top, et je vous confirme, c’était top, la serveuse rien que pour moi est très sympathique et causante.
Je profite ensuite des bains d’eau thermale à disposition, et du calme de ma chambre pour me reposer les méninges, ça c’est tip (allez voir les photos).

Et me voilà, près à m’endormir une fois ce billet posté, dans ma petite chambre avec vue sur jardin…alors je vous laisse.

またね。

Bon visiolecturage ! En espérant vous faire rêver un peu avec moi !

Voyage au Japon – La review – Partie 6 – Nara

Posted in Japon 2016, Promenade on juin 24th, 2016 by Saïmonn

Heydee oh !

On repart au Japon pour visiter cette fois la belle Nara (oui ! « la belle », comme Kyoto).

Je connais cette ville depuis un petit bout de temps, grâce à ce site d’un français fan d’urbex au japon : http://www.haikyo.org/fr/, qui m’a fait découvrir le parc d’attraction abandonné de Nara Dreamland. Après une longue réflexion, je décide (à contrecœur, et bien avant mon départ), de ne pas tenter d’y mettre les pieds, trop risqué en étant seul à l’autre bout du monde. Pour l’anecdote, une fois sur place, je n’y repenserai qu’en contemplant la vue depuis le Sangatsu-dô, sur le flanc de la Mikasa-Yama (montagne à l’Est de la ville).

Bref, encore un peu plus de calme qu’à Koyto, avec de rentrer à Tokyo.

Je développe juste un peu le passage concernant le fameux restaurant vegan que j’ai découvert un peu à l’écart du centre : le restaurant Kinatei (merci l’office de tourisme et sa carte des restaurants végétariens de la ville !) :

Avant de m’installer, la patronne : Yoshiko, me demande de mettre une punaise sur une grande carte du monde pour indiquer d’où je viens. Elle parle bien anglais et est vraiment très avenante avec les clients.

En voyant sur les murs voisins les autres cartes des années 2015 et 2014, j’en déduis que le restaurant existe depuis déjà trois ans. Yoshiko m’expliquera qu’elle a décidé de changer de métier, si mes souvenirs sont bons, anciennement musicologue et également chauffeuse de taxi…ou quelque chose du genre, enfin dans le même esprit de grand écart entre les domaines en question….

Avant de partir, je laisserai un petit mot dans le livre d’or et prendrai une photo souvenir au bar. Je garde l’agréable souvenir de sa remarque concernant ma posture en seiza (à genoux) au début du repas (j’étais à une table à l’écart avant de rejoindre les autres clients au comptoir) :

– « Vous vous tenez bien en seiza, mieux que les japonais »

Je lui réponds qu’avec le kendo et le iaido, j’ai un peu l’habitude de cette position, et elle de répondre :

– « Où peut-être que vous étiez japonais dans une vie précédente »

L’idée me trotte dans la tête et me plaît assez, certainement d’où ma ganache sur la photo souvenir ci-dessous ^_^

2016.04.10-nara-kinatei

Rituel du livre d’or au restaurant Kinatei à Nara

Allez, place au billet !

Billet du 10 avril, Nara : Le lien vers la galerie

Jour 9 : Nara

Ce matin, je quitte Kyoto, un peu à contre coeur, pour aller passer la journée à Nara, ancienne capitale du Japon (aussi, un tout petit peu avant Kyoto).

La ville est connue pour ses parcs, ses daims en liberté dans le centre (hé oui, j’ai dit qu’il y avait des parcs), et, en ce qui me concerne, le fameux parc d’attraction abandonné « Nara dreamland » (on se rassure, je n’ai pas pris le risque d’y mettre les pieds…enfin pour être honnête je n’y pensais plus en arrivant…). Je vous invite à faire une petite recherche pour comprendre pourquoi ce parc m’intéresse tant.

Bref, je me prévois une petite journée de tourisme avec la promenade conseillée par le Lonely Planet (4h de marche, une plaisanterie par rapport à mes précédentes journées).

Vous aurez donc droit au parc de Nara, au jardin de Yoshiki, au temple Todai-ji, abritant une statue de 15m du grand bouddha (le Daibutsu, qu’étrangement on peut prendre en photo lui…), le Kasuga-Taisha (sanctuaire shinto), très joli avec toute les lanternes jalonnant le chemin, j’en passe et des meilleurs. (Désolé pour l’énumération, c’est un peu fastidieux…c’est ça, la fastidiosité du quotidien ).

Au final je rentre en ville assez tôt, mange quelques mochis (gâteaux mous, à base de pâte de riz je crois, et fourrés, ici au haricot rouge…) préparés sous mes yeux, récupère ma clef de chambre et…tombe de fatigue…la sieste s’impose.

Après manger, je ferai un petit saut dans l’onsen de mon ryokan (lexique : onsen = bain chaud issu d’une source d’eau chaude, fréquent au Japon // ryokan = auberge traditionnelle japonaise, souvent pourvue d’un onsen) pour bien finir la journée.

A noter, la découverte d’un autre superbe restaurant vegan à Nara cette fois…que de bonheur…

またね。

PS : la petite blague du jour –> vous verrez dans les photos le bistro Le Clair avec la « Cave de Moustache »

Bon visiolecturage !

 

Voyage au Japon – La review – Partie 5 – Kyoto

Posted in Japon 2016, kendo, Promenade on mai 28th, 2016 by Saïmonn

Me revoilà, avec cette fois plus de blabla et moins de photos, pour la visite de la belle Kyoto. J’espère que vous avez apprécié les photos des premières villes, les suivantes arriveront bientôt…(ou pas…)…(Mmmmmmh…peut-être pas en fait…).

Je pense que mes billets sont suffisamment détaillés pour que je ne m’étale pas plus ici, mais bon. En résumé, l’arrivée à Kyoto après le séjour à Osaka aura été pour moi comme une sorte de délivrance, d’autant plus que j’ai atteint tous les objectifs que je m’étais fixés à savoir : voir du kendo (et même du iaido), acheter mon iaito, bien manger sans avoir à chercher pendant des heures, rencontrer des gens, bref…superbe, et je me sens nostalgique en écrivant ces quelques lignes…

Le seul regret aura été de ne pas rester plus longtemps, mais j’aurai l’occasion d’y refaire un petit tour sur mon trajet entre Nara et Fuji quelques jours plus tard, avec l’ascension de la Kyoto Tower et la visite du Higashi Honganji (un temple massif près de la gare).

Avec le recul, je me rends compte que je ressens comme un sentiment d’incomplet. Après la course d’Osaka, j’ai souhaité prendre mon temps à Kyoto et j’ai mis de côté la visite de certains incontournables comme le palais impérial ou le Kiyomizu-dera, ce qui me fait une excuse supplémentaire pour revenir ici un jour (…Pff ! Comme si j’avais besoin d’excuses…).

(Petit commentaire qui n’apparaît pas dans mes billets par contre, je ne sais plus si c’est pendant le premier ou le second jour mais j’ai pu sentir en plein milieu de la nuit un très léger tremblement de terre du haut de mon lit à étage…ça fait bizarre…)

Allez, place à la promenade :

Billet du 8 avril, Kyoto : Le lien vers la galerie

Jour 7 : Kyoto

On arrive à la moitié du voyage, destination : Kyoto.

J’ai pensé à ça toute la journée : si on me demande quelle impression j’ai eu en arrivant à Kyoto, depuis Osaka je rappelle, et bien c’est simple, c’est comme si j’avais retenu ma respiration pendant 2 jours, et qu’en passant le seuil de la gare (majestueuse, au passage) de Kyoto, je reprenais enfin ma respiration.

La vie trépidante et bruyante d’Osaka est dépaysante, mais ça n’est pas moi, alors que Kyoto, ses temples, ses habitations qui ne dépassent que rarement une taille humaine, ses rues plus calmes (je parle peut-être vite car je ne suis pas allé au centre ville, mais rien que le quartier de la gare n’a rien à voir), sa cuisine aussi (à l’heure où j’écris ces lignes, je suis dans vegan café à 2 pas de mon auberge et je viens de manger le veggie burger de ma vie!), tout ça donc me convient infiniment plus.

Bref, me voilà à Kyoto, et je ne pense qu’à une chose, le Butokuden. C’est un bâtiment dédié aux arts martiaux, et je m’y rends d’un pas décidé. Je le trouve, pas d’entraînement pour l’instant, mais j’y repasserai plus tard : je pourrai voir un peu de iaido (après avoir demandé bien sûr) et me fixer rendez vous pour voir du kendo le lendemain, je dois demander au sensei si je peux assister à une séance.

Ensuite, LA mission de ce voyage : acheter un sabre, et c’est chose faite, après avoir sympathisé avec le vendeur du magasin, je fais mon choix. Le magasin s’occupe de me le livrer, c’est dans la boîte, on peut passer au tourisme.

En premier ce sera donc, vue que la marche c’est mon truc en ce moment, la promenade des philosophes, un petit chemin longeant un canal bordé de cerisiers…et de magasins pour touristes…et de touristes. Mais c’est joli quand même, et caaaalme. Le chemin me mène au Ginkaku-Ji, un temple au pied de la montagne, au caaaalme, plein de verdure (on sent que j’aime ça hein?).

Ensuite, retour vers le dojo. Je fais un tour au Heian Jingu, un sanctuaire shinto avec un gigantesque torii à proximité pour finir par aller voir l’entraînement de iaido.

Je me perds un peu pour rentrer à l’auberge mais je finis par l’atteindre, et surtout…SURTOUT ! On m’indique une adresse qui s’avèrera être le meilleur restaurant vegan que j’ai pu connaître aujourd’hui. Aaaaaah…ça fait du bien.

Allez, je finis ma bière et au lit.

おやすみ。

PS : la petite anecdote du jour, mais je n’ai pas pris de photos : même au Japon ils connaissent le Jägerbomb 😉

Billet du 10 avril, Kyoto et alentours : Le lien vers la galerie

Jour 8 : Kyoto – La suite

Deuxième jour dans cette ville aux innombrables temples. A l’heure où je vous parle, j’aurais aimé une 3ème journée (celle d’Osaka en trop par exemple) pour découvrir la ville plus paisiblement, mais je m’estime déjà heureux.

Ce matin donc, découverte de la bambouseraie d’Arashiyama. On se croirait dans une scène de film de samouraïs : des bambous à perte de vue, le calme, le bonus avec peu de touristes (Il est tôt).

J’enchaîne sur une villa à proximité, construite par un acteur japonais (Okochi Senjiro), avec un grand parc dans l’esprit zen. Le billet d’entrée offre une dégustation de thé macha et d’un gâteau maison, le tout avec une vue sur la fameuse bambouseraie, ou plutôt dans la bambouseraie, c’est zenial 😁

Ensuite, retour par la case Kyoto en guise d’étape pour accéder au sanctuaire Fushimi Inari, peut-être avez vous déjà vu en photo ses innombrables toriis alignés? Vous le saurez tout de suite en voyant mes photos.
J’atteins le sommet du Mont Inari sans m’en rendre compte (enfin si, mais seulement une fois que je commence à redescendre, le trajet faisant une boucle…et mes jambes refusent de faire demi tour), je me perds, et m’offre un détour pittoresque de 2km…au final, j’aurais du faire demi-tour.

J’arrive à temps à Kyoto pour manger et faire la visite du Sanjusangendo (pas de photos de l’intérieur, statues sacrées), qui est vraiment magnifique. 32 statues principales alignées de part et d’autres d’une 33ème (sanjusan = 33), et derrière, alignées comme dans des gradins, environ 500 autres statues toutes similaires, alignées en quinconce, l’impression est indescriptible.

Je me dirige finalement vers le quartier de Gion (quartier des geishas, ou plutôt geikos comme on les appelle à Kyoto), fais quelques amplettes et attend 19h pour me rendre à l’entraînement de kendo au Butokuden.

Le sensei à qui je demande l’autorisation d’assister au cours m’invite à entrer tout en discutant en anglais, et me dirige vers deux kendokas argentins venus en observateur comme moi (ils sont en lune de miel) et avec qui je sympathiserai en assistant à l’entraînement.

Le plus de la journée, le sensei nous ayant convié nous propose de faire une photo sur le dojo, et nous dit que la prochaine fois que l’on vient ici, il faudra qu’on ait nos affaires pour pratiquer ensemble…je ne trouve pas les mots…

Après les avoir quitté, je retourne une dernière fois au restaurant Veg Out évoqué hier. Et après le plus intéressant : je fais ma lessive !

Allez il est tard, je me couche.

またね。

Bon visionnage !

Voyage au Japon – Interlude photographique

Posted in Japon 2016, Promenade on mai 16th, 2016 by Saïmonn

Un rapide petit article (c’est férie aujourd’hui quand même hein !) pour vous annoncer que les premières photos de mon voyage sont disponibles sur Flickr.

Il ne s’agit plus cette fois des galeries Google+ que j’avais réalisé en direct au moment de mon voyage mais bel et bien des photos retouchées prises avec un vrai appareil photo et mon désormais fidèle 40mm.

Vous trouverez tout via ce lien : Classeur Japon sur Flickr, ou les albums sont triés par ville.

Pour l’instant, vous pourrez vous promener à Tokyo, Hiroshima, Miyajima et Himeji.

Allez, bon visionnage et bonne reprise demain.

Voyage au Japon – La review – Partie 4 – Osaka

Posted in Japon 2016, kendo, Promenade on mai 10th, 2016 by Saïmonn

Qu’est-ce que je vous disais ?…on va y arriver au mois, vous êtes mal barrés moi je vous le dis…eeeenffffiiiiin bref !

Donc, après mon petit séjour à Himeji, je me dirige vers la grande, la tentaculaire, la…gigantissimogargantuesque  ↄ⃝ Osaka !

Comme le jeu, je vous le dis tout de go (bravo à ceux et celles qui ont compris la blague…) : c’est l’étape qui m’aura le moins plus, mais avec le recul, je ne peux pas non plus dire que je n’ai pas aimé. Je pourrais citer :

  • Le charme et le confort pratique de mon capsule hôtel, contrairement à ce qu’on pourrait croire en voyant les photos de la capsule…parce que je n’ai pas pu prendre de photos du spa, sauna, hamam, salle de bain géante, piscine, blablabla (les japonais ont beau ne pas être pudiques, je pense qu’ils restent toutefois peu enclin à laisser un gaijin barbu les prendre en photos à poil…),
  • Le côté dépaysant des rues / galeries commerciales couvertes (pratique quand il pleut) à perte de vue, entrecroisées de bout d’autoroutes suspendus, ponts, tunnels,…
  • Les enseignes démesurées et / ou extravagantes des magasins et restaurants,
  • J’ai vu du kendo au dojo du château,
  • J’ai vu des enfants faire du kendo au dojo du château,
  • J’ai failli voir du iaido au dojo du château (mais j’avais faim et froid…alors je suis rentré),
  • Etc (pour la suite de la liste, z’avez qu’à aller voir par vous même).

Mais bon, au bout de deux jours à errer dans ce dédale de tout et plus encore, j’ai finit par étouffer, les nerfs à vif, sensible aux moindres cris des marchands qui vous haranguent dans la rue. Alors en résumé, j’étais content d’arriver, mais aussi content de partir.

Du coup, je laisse mon moi du passé vous faire le reste de la visite avec ses petits billets quotidiens !

Billet du 7 avril, Osaka : Le lien vers la galerie

Jour 5 : Osaka

C’est parti. Je quitte le calme (relatif) de Himeji pour aller m’enfiler dans la trépidante vie urbaine d’Osaka (certains arrivent en terrain connu), juste après avoir fait la connaissance d’un étudiant japonais du nom de Honobe à l’auberge de jeunesse, et qui se propose pour être mon guide le temps d’une soirée à Tokyo la semaine prochaine 👍

Bref. Me voilà à Osaka, pour l’instant, je suis resté proche de la gare, mais on pourrait résumer au moins cette partie de la ville à : des buildings, des galeries commerçantes gigantissimogargantuesque (du niveau -1 voir -2 à +8), des buildings, des pachinko, des buildings, tient…un petit temple au milieu des buildings et des galeries…blablabla…voir les photos.

J’attends de voir demain, ma découverte du château et du quartier de Dotombori (qui risque de ressembler à ce que j’ai vu aujourd’hui).

Sinon, je loge dans le tout premier capsule hôtel du Japon. J’ai la capsule 3029, ça vous donne une idée…enfin pas sûr, les capsules on pour numéro 3xxx et 4xxx car elles sont aux 3ème et 4ème étages (erratum : Il y a aussi des 5xxx au 5ème étage, il doit y avoir dans les 400 capsules je dirais).
A savoir que c’est un établissement réservé aux hommes, avec un spa, sauna, piscine, hammam, douches, massages, soins, pouet aux étages 1 à 3…de la folie. En fait, des que vous avez récupéré votre capsule, on vous donne un peignoire, et vous vous promenez en peignoire tout le temps…des salles communes sont disponibles avec TV, salles de bains, bref, gigantissimogargantuesque…je profite donc du sauna et de la piscine avant de retourner en ville boire une dernière bière (là, maintenant, pendant que vous travaillez 😎).

Il faut avouer que la ville me fait perdre mon sens de l’orientation…trop de routes dans tous les sens, à tous les niveaux…mais j’arrive quand même à visiter le musée du style de vie dans l’ancien Osaka (un quartier de la ville reproduit…au 9ème étage d’un…building…), le temple Ohatsu tenjin (en hommage à 2 amoureux qui ont fini comme Roméo et Juliette), et le massif Umeda Sky Building, offrant une vue sur toute la ville.

Pour la blague, je vous laisse apprécier les noms de certaines enseignes que j’ai pu croiser…mais on doit bien faire les mêmes en France avec des enseignes asiatiques je pense.

いいたびを。

En tout dernier, une petite vidéo de ce qu’il se passe quand on entre dans un pachinko…ne montez pas trop le son pour entendre ce que je dis, ça va vous jouer des tours…

PS : Petite précision pour ceux qui l’ignoreraient, au Japon, l’étage 1 correspond au rez-de-chaussée, le l’étage 2 et donc notre 1er étage. Vous me suivez?

Billet du 8 avril, Château d’Osaka et Dôtonbori : Le lien vers la galerie

Jour 6 : Osaka – あめがふる。(La pluie tombe)

Deuxième jour dans cette ville qui ne dort jamais…et il pleut, mais des cordes !…et épaisses les cordes !

Je prends mon courage à deux mains (une seule ne suffisant pas) et je pars pour le château d’Osaka…Au bout de 100m sous la pluie, je suis gaugé (je précise, même avec un parapluie! Parapluie qui rejoindra le paradis des parapluies quelques heures plus tard des suites d’une violente bourrasque de vent…paix à son âme de parapluie)
Je décide donc d’adapter mon trajet pour éviter le plus possible la pluie, et surtout prendre pour une fois un véritable petit déjeuner, direction la gare d’Osaka.

Une heure plus tard, me voilà à proximité du château, avec encore un bon kilomètre à faire à pied…la pluie redouble d’intensité…mais bon, je ne vais pas revenir de sitôt ici alors GO!

Finalement, la visite n’est pas trop mal, même si la vue est un peu bouchée avec la pluie et j’en apprends un peu plus sur des personnages historiques japonais dont j’avais déjà entendu parler (Hideyoshi Toyotomi et Ieyasu Tokugawa notamment), et je découvre surtout le dojo du château à l’extérieur des remparts…et OUI! Il y a entraînement aujourd’hui (On est au Japon, il y a entraînement toute la semaine).
Je repasserai donc par là vers 17h et resterai plus de 2h à regarder les enfants puis les adultes s’entraîner 😁 la journée se finit mieux qu’elle n’a commencé ! (Surtout que là je me bois une bonne bière artisanale d’Osaka, la Kuninocho, à deux pas de mon hôtel…).

Le reste de l’après-midi se résumera à de la marche, pour trouver à manger, atteindre le fameux quartier de Dotombori et ses enseignes Gigantissimogargantuesques (je ne l’avais pas encore placé aujourd’hui) et revenir au château pour voir du kendo (y’a des vidéos). J’aurais même pu rester un peu voir du iaido, mais 2h à regarder, je commence à avoir des fourmis et aussi les lapins qui grattent.

Au final, Osaka, bien, mais sans plus, c’est comme ça.

Le temps de terminer ma bière et retour à l’hôtel pour spa, piscine, sauna, etc,…Oui oui, toujours pendant que vous travaillez 😁

またね

PS : Par rapport à la vidéo…je me rends compte que le sourire n’est pas si grand que ça…mais le coeur y était 😉

Allez, bon visionnage !

Voyage au Japon – La review – Partie 3 – Himeji

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 30th, 2016 by Saïmonn

Allez, on va se tenir à un article par semaine…ça me semble raisonnable…(à ce train là, la prochaine fois ce sera un article par mois…et rendez-vous en 2040 pour la fin des reviews de mon voyage…).

Bon, j’espère que le voyage à Hiroshima vous a plut, maintenant on démarre notre retour vers Tokyo. En route donc pour la ville d’Himeji, célèbre pour son château, qui, il faut le dire, est vraiment très très beau (je vous passe la description et l’historique, le lien est là pour ça).

Pour ma part, j’apprécie surtout son parc, l’ambiance indescriptible qui y règne, surtout en cette saison de O-Hanami, avec tous ces gens, familles, amis, salarymen, etc, qui prennent du bon temps à l’ombre des nombreux cerisiers en fleurs ou sur la pelouse central du parc, avec ces fameuses bâches bleues posées sur le sol.

Pour ce qui est de la visite du château, ça n’est pas la même limonade et on se rapproche simplement de ce que je qualifierais de « long calvaire » (O-Hanami attire énormément de japonais, et j’ai appris au début de mon séjour que ma première semaine de voyage tombait pendant les congés scolaires…).

Donc, revenons en au château : une fois rentré (environ 1h d’attente à l’extérieur) on attend à chaque étage, dans les courants d’air, serrés les uns contre les autres, de pouvoir gravir les escaliers (pour ne pas dire échelles tellement ils sont raides), pour enfin arriver au sommet, et ne pas pouvoir atteindre les fenêtres pour apprécier la vue (chaque étage étant de plus en plus petit…on finit de plus en plus serré). Au final, on n’a qu’une seule envie, redescendre trrrrrès vite pour retourner flâner dans le parc !

Le petit plus, la semaine où je passe : un festival nocturne se tient pour célébrer la floraison des cerisiers, résultat, je retourne sur place de nuit pour apprécier un concert d’un groupe traditionnel et surtout les jolis éclairages mis en œuvre pour l’occasion. C’était quand même sacrément chouette !

Billet du 5 avril, Himeji : Le lien vers la galerie

Jour 4 : Himeji

Nous quittons maintenant Hiroshima pour aller voir un des plus beaux châteaux du Japon : le château d’Himeji, ou château du héron blanc (vous comprendrez vite pourquoi en voyant les photos).

Le temps de déposer mes affaires à l’auberge et je file, sur les conseils de mon hôtesse, sur la otokoyama (montagne de l’homme) pour une vue d’ensemble du château…et là…Mes jambes tentent de fuir sans moi en voyant les marches à gravir…encore, comme si Miyajima n’avait pas suffit hier…mais bon, j’y vais quand même et ça vaut le coup.

Ensuite, visite du château. Le parc est MA-GNI-FIQUE. Les photos ne rendront jamais le vrai sentiment qu’on a en arrivant au milieu des nombreux cerisiers, avec des centaines de gens déambulant gaiement, déjeunant dans l’herbe du parc, sous la présence imposante et rassurante du château d’Himeji.

Par contre, le château en lui même…mouais. C’est beau, y’a pas à dire, mais trop Trop TROP de monde. Une heure d’attente pour entrer, les salles sont vides, même pas moyen de faire des photos au sommet (on n’a qu’une envie, redescendre, ce que font tous les gaijins, les japonais eux restent pour faire une petite prière dans la dernière salle, et encore…).

Bref, la bonne nouvelle, cette semaine (uniquement), le parc est ouvert en début de nuit pour admirer les cerisiers avec un éclairage spécial, et un petit concert en bonus, donc une chance pour vous aussi 😉

Il me reste à retourner à la otokoyama de nuit, et ce sera dodo…mais pour les photos là, vous attendrez que je sois rentré en France 😜

またね

PS : les photos du jardin, avec les carpes, sont prises dans un lieu à l’écart du château.

C’est sûr, c’est un peu plus léger que le précédent billet sur Hiroshima, mais le suivant couvrira mes 2 jours à Osaka avec mes nuits en capsule hôtel, la visite du château, et surtout, SURTOUT ! Du KENDOOOO !

Allez, bon visionnage !

Voyage au Japon – La review – Partie 2 – Hiroshima & l’île de Miyajima

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 24th, 2016 by Saïmonn

Bon, j’ai un jour de retard sur ce que j’avais annoncé, alors on va dire que je vais poster mes reviews dans un délais de quelques jours pour que je ne me fasses plus mentir si ça vous convient.

Le principe de mon périple était de partir tout de suite le plus loin possible de Tôkyô, et de revenir étape par étape sur la capitale pour y terminer mon séjour et reprendre l’avion. A l’origine, je comptais faire l’ensemble du Japon en 3 semaines ~ 1 mois, du Sud vers le Nord pour suivre la floraison des cerisiers (appelée O-Hanami). Finalement je n’ai eu que 2 semaines de congés, et je me suis vite rendu compte que si je voulais profiter un minimum du voyage et ne pas faire que courir et survoler mes différentes destinations, j’allais devoir limiter mes trajets.

La première étape donc est celle de Hiroshima, que je rejoins en 5 petites heures de Shinkansen ou Bullet-train. Je dis « petites heures » parce que c’est le temps qu’il faut pour parcourir les 900km qui séparent Hiroshima de la capitale (et encore, en payant plus cher, on peut les faire en 4 heures).

Billet du 3 avril, Hiroshima : Le lien vers la galerie

Jour 2 – Hiroshima :

Réveil en douceur ce matin à 6h30 pour partir direction Hiroshima (5h de train, 900km environ).

Découverte du shinkansen ou « bullet train », ça me semble assez explicite, et arrivée à l’auberge de jeunesse K’s house (c’est une chaîne dans tout le Japon, je les retrouverai à Kyoto et Tokyo).

A peine le temps de récupérer mes clefs et je file vers le centre pour visiter le musée de la paix, voir le fameux dôme de la « A-bomb » et faire quelques photos pour rendre les gamers jaloux (private joke, ne cherchez pas).

Bien sûr, tout ça après la dégustation d’okonomiyaki (galette de pâte, oeufs, choux et pleins d’autres trucs), succulent.

Retour à l’auberge (sous la pluie,avec mon beau parapluie transparent tout neuf) pour faire la connaissance de mes roomate avec qui je dois boire un coup plus tard dans la soirée (parce que la c’est la pause repas).

Pas de petits jeux de mots aujourd’hui, en même temps, la visite du musée ne donne pas trop envie de rire.

Et maintenant, les photos, j’en poste aussi quelques unes d’hier soir (les 2 de nuit et le plat avec les 2 yoeufs, désolé, ça me les met dans le désordre). Elles se passent toutes de commentaires (et surtout mon plat vient d’arriver, j’ai faim).

またね

Le second jour, je visiterai l’île de Miyajima ou Itsukushima (oui, elle a deux noms), qui n’est pas très loin de Hiroshima et vaut vraiment le détour (surtout pour son Torii planté dans la mer). J’en profiterai pour faire une petite randonnée improvisée pour atteindre le sommet du mont Miesen (la montagne de l’île)…535m de dénivelée en 1h30…mes jambes ne me le pardonneront jamais !

Billet du 4 avril – L’île de Miyajima : Le lien vers la galerie

Jour 3 : Miyajima / Itsukushima

Réveil pépère à 8h30 (en même temps, couché tard la veille à discuter avec les gens de l’auberge). Je me dirige maintenant vers l’île de Miyajima, également appelée Itsukushima, nom du sanctuaire religieux que l’île abrite.

Il s’agit du 3ème plus beau site japonais (je vous laisse chercher les 2 premiers), mondialement connu pour son torii immense situé devant le sanctuaire, dans la mer.
(Un torii, pour les messins, vulgarisons un peu, c’est le truc en bois rouge dans le plan d’eau du Saulcy à Metz).

Je ne vais pas m’éterniser sur le côté religieux, j’avoue que je prends un énorme plaisir à voir les foules exercer les différents rituels de saluts devant les nombreux autels du sanctuaire (par exemple : saluer trois fois, taper dans ses mains deux fois et saluer une dernière fois, tout ça après avoir fait un petit don), mais je n’arrive pas à me prêter au jeu, je me suis donc juste lavé les mains à l’entrée du lieu, comme tout le monde faisait.

Ensuite, je me lance, une petite pâtisserie en guise de déjeuner et bouteille d’eau dans le sac, pour l’ascension du mont Miesen à pied : 2,5km de long, 535m de dénivelé, 1h30 de marche. J’arrive tout en sueur au sommet, et là c’est le top, photos à l’appui.

Ensuite, redescente au pas de course, il commence à pleuvoir. Un petit repas bien mérité (à 14h quand même!) et retour à l’auberge pour douche, lessive, et direction le restaurant de tofu que je convoite depuis hier. (Pour l’instant j’en suis à la lessive…d’où le post pour patienter).

La petite blague du jour, c’est cette sculpture un peu étrange au port de Miyajima (les 2 dernières photos)…sans commentaire, j’ai l’esprit mal tourné je crois…

またね

PS : Petit spécial pour les collègues, les photos vers la fin, le panneau blanc et les deux suivantes avec le gros ouvrage en pierre : sur le panneau blanc c’est le bassin versant du barrage en pierre en fait 😁😎

Et le soir de mon dernier jour à Hiroshima, j’aurai la joie de manger dans un restaurant dont la spécialité est le tofu…je pense que je ne pourrai plus jamais manger de tofu en France après ça…ce fut vraiment une super expérience, le restaurant étant en quelques sortes un resto traditionnel japonais mais de niveau gastronomique je pense. Je mange seul dans ma petite pièce, au bord d’un petit jardin. Génial ! On en parle ici d’ailleurs, ça explique un peu le principe de cette cuisine appelée Kaiseki.

Billet spécial du 4 avril – Restaurant Tôshô : Le lien vers la galerie

Jour 3 bis : Repas traditionnel imprévu :

Un petit post bonus pour mon repas inattendu de ce soir.

Le lonely planet indique un restaurant de tofu à deux pas en mon auberge. J’avais tenté d’y aller hier soir, mais je suis arrivé trop tard, je retente donc ma chance aujourd’hui.

J’entre donc dans le restaurant (déjà, il fallait le trouver! Genre ruelle en cul de sac et assez large pour une petite voiture), je me déchausse et on me fait patienter.

Au bout de 5 minutes on vient me chercher et on m’amène à l’autre bout du bâtiment dans une petite pièce, tout seul, avec vue sur le jardin intérieur et son bassin.
Mon hôtesse me propose les menus et, après lui avoir expliquer que je suis végétarien, on parvient ensemble à un accord sur le menu…c’est parti.

Les plats vont défiler, 5 avec en plus le dessert à la fin…en mode fin gourmet, tofu maison de différentes sortes, découverte du yuba (sous produit du tofu, super bon, à tremper dans la sauce soja), et d’autres choses que l’hôtesse m’assure être végétarien mais ne peut pas m’expliquer en anglais ce que c’est.

Bref, super surprise, super repas, super ambiance (même si ça fait très mal aux genoux), un peu cher (dans les 60€) mais je m’en fou, je reviens pas ici tout de suite, donc super content.

Je vous mets quelques photos (j’ajoute des commentaires maintenant pour expliquer si nécessaire), le mieux c’est le tofu en papillote dans du papier multicolore :3

またね

Bon, ça vous fait déjà un peu de lecture, du coup on se retrouve dans la semaines pour la suite des aventures, prochaine étape : Himeji et son magnifique château !

Bon visionnage.

Voyage au Japon – La review – Partie 1 – Préparatifs et arrivée à Tokyo

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 22nd, 2016 by Saïmonn

Salut tout le monde.

Alors voilà, désolé, silence radio sur le site depuis fin 2015, préparation de mon voyage au Japon et grosse flemmingite aiguë chronique obligent…

Mais bon, pour ceux qui l’ignorent encore, je suis de retour du Japon depuis une semaine, toujours en un seul morceau (je me suis tenu bien à distance des tremblements de terre, ceux ayant ébranlé l’île de Kyûshû s’étant déroulés alors que j’étais à Tôkyô, sur le départ), et j’en ai pris plein les yeux, ce fut un voyage inoubliable (et c’est bien peu de le dire) !

Je vais faire une entorse à ma ligne de conduite qui consiste à ne JAMAIS publier de photos plus récentes que celles que j’ai encore en cours de post-traitement (genre depuis août 2015…), mais là, c’est différent : je ne voudrais pas laisser traîner mes reviews sur le Japon.

Donc, les photos de l’Auvergne attendront encore un peu, celles du Japon aussi, maaaaais vous aurez quand-même droit aux photos prises sur le vif lors de mon voyage et publiées dans mes petits billets quotidiens sur Google+ (dit celui qui se refuse à créer un compte sur S’book…).

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez directement accéder aux billets et galeries en ajoutant mon profil google –> ici <–, sinon, je vais le faire via ce site, chaque article correspondant à une étape de mon voyage (on va dire ville par ville), et on commence tout de suite avec le billet avant mon départ et à mon arrivée sur l’île :

Billet posté le 31 mars, la veille de mon départ : Le lien vers la galerie

Bon, plus que quelques heures, et je suis fin prêt, la preuve avec quelques images.

Tout en rouge, c’est plus facile à retrouver à l’aéroport (et puis c’était le meilleur rapport qualité prix de chez Chulanka).

Je n’oublie évidemment pas le petit plus à mettre sur la tête pour ne pas qu’on me demande sans arrêt d’où je viens.

Je voulais vous donner les étapes de mon voyage mais je me dis que ce sera plus sympa pour vous de les découvrir au fur et à mesure, pouet.

Allez, bonne soirée à vous ;)

Petit ajout, pour les mélomanes : allez poser une oreille sur cet album de G. Bonson, ne serait-ce que pour le dernier morceau « Bon voyage », titre plus qu’approprié en ce qui me concerne ^_^

http://thefrenchtouchproduction.bandcamp.com/album/the-dust-the-incense

Billet posté le 2 avril (+7h de décalage horaire) à mon arrivée à Tokyo : Le lien vers la galerie

Jour 1 – Tokyo :

Debout depuis environ 28h…enfin « debout » c’est un grand mot sachant que ça comprend la moitié du temps assis dans un avion…et me voilà enfin arrivé!

Bref, je suis à Tokyo, enfin! Je n’ai qu’une envie, c’est de prendre une bonne douche avant de partir à l’assaut de la ville…mais bon, je suis en avance à l’hôtel et ma chambre ne sera disponible que dans une heure, alors en attendant, je vous fais un petit coucou.

Ci après les images : la preuve que je suis bien à Tokyo avec les cerisiers en fleurs au fond (la photo est moisie, je sais) et les cerisiers en fleurs, sans moi (c’est quand même plus sympa).

Et alors après, on va voir si j’arrive à trouver des trucs fun du même genre tout au long de mon voyage, mais donc déjà, en France nous on a les lavabos Jacob Delafon…ben au Japon ils ont des lavabos « CeFion », ça ne s’invente pas,et vu mon manque de sommeil ça suffit laaargement à me faire rire.
Et ensuite, cette jolie échoppe du doux nom de « Pastis », spéciale dédicace à ma chère et tendre moitié.

Allez, bon petit déjeuner à vous, moi, je me douche et je plonge dans la ville.

Petit ajout : je rigole du nom des lavabos japonais, mais vous devez savoir UNE chose sur les WC japonais : les lunettes des WC sont…chauffantes !

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui, maintenant je vais aller trier mes photos.

Demain, je posterai la ville suivante, à savoir Hiroshima.

Bon visionnage.