Voyage au Japon – La review – Partie 4 – Osaka

Posted in Japon 2016, kendo, Promenade on mai 10th, 2016 by Saïmonn

Qu’est-ce que je vous disais ?…on va y arriver au mois, vous êtes mal barrés moi je vous le dis…eeeenffffiiiiin bref !

Donc, après mon petit séjour à Himeji, je me dirige vers la grande, la tentaculaire, la…gigantissimogargantuesque  ↄ⃝ Osaka !

Comme le jeu, je vous le dis tout de go (bravo à ceux et celles qui ont compris la blague…) : c’est l’étape qui m’aura le moins plus, mais avec le recul, je ne peux pas non plus dire que je n’ai pas aimé. Je pourrais citer :

  • Le charme et le confort pratique de mon capsule hôtel, contrairement à ce qu’on pourrait croire en voyant les photos de la capsule…parce que je n’ai pas pu prendre de photos du spa, sauna, hamam, salle de bain géante, piscine, blablabla (les japonais ont beau ne pas être pudiques, je pense qu’ils restent toutefois peu enclin à laisser un gaijin barbu les prendre en photos à poil…),
  • Le côté dépaysant des rues / galeries commerciales couvertes (pratique quand il pleut) à perte de vue, entrecroisées de bout d’autoroutes suspendus, ponts, tunnels,…
  • Les enseignes démesurées et / ou extravagantes des magasins et restaurants,
  • J’ai vu du kendo au dojo du château,
  • J’ai vu des enfants faire du kendo au dojo du château,
  • J’ai failli voir du iaido au dojo du château (mais j’avais faim et froid…alors je suis rentré),
  • Etc (pour la suite de la liste, z’avez qu’à aller voir par vous même).

Mais bon, au bout de deux jours à errer dans ce dédale de tout et plus encore, j’ai finit par étouffer, les nerfs à vif, sensible aux moindres cris des marchands qui vous haranguent dans la rue. Alors en résumé, j’étais content d’arriver, mais aussi content de partir.

Du coup, je laisse mon moi du passé vous faire le reste de la visite avec ses petits billets quotidiens !

Billet du 7 avril, Osaka : Le lien vers la galerie

Jour 5 : Osaka

C’est parti. Je quitte le calme (relatif) de Himeji pour aller m’enfiler dans la trépidante vie urbaine d’Osaka (certains arrivent en terrain connu), juste après avoir fait la connaissance d’un étudiant japonais du nom de Honobe à l’auberge de jeunesse, et qui se propose pour être mon guide le temps d’une soirée à Tokyo la semaine prochaine 👍

Bref. Me voilà à Osaka, pour l’instant, je suis resté proche de la gare, mais on pourrait résumer au moins cette partie de la ville à : des buildings, des galeries commerçantes gigantissimogargantuesque (du niveau -1 voir -2 à +8), des buildings, des pachinko, des buildings, tient…un petit temple au milieu des buildings et des galeries…blablabla…voir les photos.

J’attends de voir demain, ma découverte du château et du quartier de Dotombori (qui risque de ressembler à ce que j’ai vu aujourd’hui).

Sinon, je loge dans le tout premier capsule hôtel du Japon. J’ai la capsule 3029, ça vous donne une idée…enfin pas sûr, les capsules on pour numéro 3xxx et 4xxx car elles sont aux 3ème et 4ème étages (erratum : Il y a aussi des 5xxx au 5ème étage, il doit y avoir dans les 400 capsules je dirais).
A savoir que c’est un établissement réservé aux hommes, avec un spa, sauna, piscine, hammam, douches, massages, soins, pouet aux étages 1 à 3…de la folie. En fait, des que vous avez récupéré votre capsule, on vous donne un peignoire, et vous vous promenez en peignoire tout le temps…des salles communes sont disponibles avec TV, salles de bains, bref, gigantissimogargantuesque…je profite donc du sauna et de la piscine avant de retourner en ville boire une dernière bière (là, maintenant, pendant que vous travaillez 😎).

Il faut avouer que la ville me fait perdre mon sens de l’orientation…trop de routes dans tous les sens, à tous les niveaux…mais j’arrive quand même à visiter le musée du style de vie dans l’ancien Osaka (un quartier de la ville reproduit…au 9ème étage d’un…building…), le temple Ohatsu tenjin (en hommage à 2 amoureux qui ont fini comme Roméo et Juliette), et le massif Umeda Sky Building, offrant une vue sur toute la ville.

Pour la blague, je vous laisse apprécier les noms de certaines enseignes que j’ai pu croiser…mais on doit bien faire les mêmes en France avec des enseignes asiatiques je pense.

いいたびを。

En tout dernier, une petite vidéo de ce qu’il se passe quand on entre dans un pachinko…ne montez pas trop le son pour entendre ce que je dis, ça va vous jouer des tours…

PS : Petite précision pour ceux qui l’ignoreraient, au Japon, l’étage 1 correspond au rez-de-chaussée, le l’étage 2 et donc notre 1er étage. Vous me suivez?

Billet du 8 avril, Château d’Osaka et Dôtonbori : Le lien vers la galerie

Jour 6 : Osaka – あめがふる。(La pluie tombe)

Deuxième jour dans cette ville qui ne dort jamais…et il pleut, mais des cordes !…et épaisses les cordes !

Je prends mon courage à deux mains (une seule ne suffisant pas) et je pars pour le château d’Osaka…Au bout de 100m sous la pluie, je suis gaugé (je précise, même avec un parapluie! Parapluie qui rejoindra le paradis des parapluies quelques heures plus tard des suites d’une violente bourrasque de vent…paix à son âme de parapluie)
Je décide donc d’adapter mon trajet pour éviter le plus possible la pluie, et surtout prendre pour une fois un véritable petit déjeuner, direction la gare d’Osaka.

Une heure plus tard, me voilà à proximité du château, avec encore un bon kilomètre à faire à pied…la pluie redouble d’intensité…mais bon, je ne vais pas revenir de sitôt ici alors GO!

Finalement, la visite n’est pas trop mal, même si la vue est un peu bouchée avec la pluie et j’en apprends un peu plus sur des personnages historiques japonais dont j’avais déjà entendu parler (Hideyoshi Toyotomi et Ieyasu Tokugawa notamment), et je découvre surtout le dojo du château à l’extérieur des remparts…et OUI! Il y a entraînement aujourd’hui (On est au Japon, il y a entraînement toute la semaine).
Je repasserai donc par là vers 17h et resterai plus de 2h à regarder les enfants puis les adultes s’entraîner 😁 la journée se finit mieux qu’elle n’a commencé ! (Surtout que là je me bois une bonne bière artisanale d’Osaka, la Kuninocho, à deux pas de mon hôtel…).

Le reste de l’après-midi se résumera à de la marche, pour trouver à manger, atteindre le fameux quartier de Dotombori et ses enseignes Gigantissimogargantuesques (je ne l’avais pas encore placé aujourd’hui) et revenir au château pour voir du kendo (y’a des vidéos). J’aurais même pu rester un peu voir du iaido, mais 2h à regarder, je commence à avoir des fourmis et aussi les lapins qui grattent.

Au final, Osaka, bien, mais sans plus, c’est comme ça.

Le temps de terminer ma bière et retour à l’hôtel pour spa, piscine, sauna, etc,…Oui oui, toujours pendant que vous travaillez 😁

またね

PS : Par rapport à la vidéo…je me rends compte que le sourire n’est pas si grand que ça…mais le coeur y était 😉

Allez, bon visionnage !

Voyage au Japon – La review – Partie 3 – Himeji

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 30th, 2016 by Saïmonn

Allez, on va se tenir à un article par semaine…ça me semble raisonnable…(à ce train là, la prochaine fois ce sera un article par mois…et rendez-vous en 2040 pour la fin des reviews de mon voyage…).

Bon, j’espère que le voyage à Hiroshima vous a plut, maintenant on démarre notre retour vers Tokyo. En route donc pour la ville d’Himeji, célèbre pour son château, qui, il faut le dire, est vraiment très très beau (je vous passe la description et l’historique, le lien est là pour ça).

Pour ma part, j’apprécie surtout son parc, l’ambiance indescriptible qui y règne, surtout en cette saison de O-Hanami, avec tous ces gens, familles, amis, salarymen, etc, qui prennent du bon temps à l’ombre des nombreux cerisiers en fleurs ou sur la pelouse central du parc, avec ces fameuses bâches bleues posées sur le sol.

Pour ce qui est de la visite du château, ça n’est pas la même limonade et on se rapproche simplement de ce que je qualifierais de « long calvaire » (O-Hanami attire énormément de japonais, et j’ai appris au début de mon séjour que ma première semaine de voyage tombait pendant les congés scolaires…).

Donc, revenons en au château : une fois rentré (environ 1h d’attente à l’extérieur) on attend à chaque étage, dans les courants d’air, serrés les uns contre les autres, de pouvoir gravir les escaliers (pour ne pas dire échelles tellement ils sont raides), pour enfin arriver au sommet, et ne pas pouvoir atteindre les fenêtres pour apprécier la vue (chaque étage étant de plus en plus petit…on finit de plus en plus serré). Au final, on n’a qu’une seule envie, redescendre trrrrrès vite pour retourner flâner dans le parc !

Le petit plus, la semaine où je passe : un festival nocturne se tient pour célébrer la floraison des cerisiers, résultat, je retourne sur place de nuit pour apprécier un concert d’un groupe traditionnel et surtout les jolis éclairages mis en œuvre pour l’occasion. C’était quand même sacrément chouette !

Billet du 5 avril, Himeji : Le lien vers la galerie

Jour 4 : Himeji

Nous quittons maintenant Hiroshima pour aller voir un des plus beaux châteaux du Japon : le château d’Himeji, ou château du héron blanc (vous comprendrez vite pourquoi en voyant les photos).

Le temps de déposer mes affaires à l’auberge et je file, sur les conseils de mon hôtesse, sur la otokoyama (montagne de l’homme) pour une vue d’ensemble du château…et là…Mes jambes tentent de fuir sans moi en voyant les marches à gravir…encore, comme si Miyajima n’avait pas suffit hier…mais bon, j’y vais quand même et ça vaut le coup.

Ensuite, visite du château. Le parc est MA-GNI-FIQUE. Les photos ne rendront jamais le vrai sentiment qu’on a en arrivant au milieu des nombreux cerisiers, avec des centaines de gens déambulant gaiement, déjeunant dans l’herbe du parc, sous la présence imposante et rassurante du château d’Himeji.

Par contre, le château en lui même…mouais. C’est beau, y’a pas à dire, mais trop Trop TROP de monde. Une heure d’attente pour entrer, les salles sont vides, même pas moyen de faire des photos au sommet (on n’a qu’une envie, redescendre, ce que font tous les gaijins, les japonais eux restent pour faire une petite prière dans la dernière salle, et encore…).

Bref, la bonne nouvelle, cette semaine (uniquement), le parc est ouvert en début de nuit pour admirer les cerisiers avec un éclairage spécial, et un petit concert en bonus, donc une chance pour vous aussi 😉

Il me reste à retourner à la otokoyama de nuit, et ce sera dodo…mais pour les photos là, vous attendrez que je sois rentré en France 😜

またね

PS : les photos du jardin, avec les carpes, sont prises dans un lieu à l’écart du château.

C’est sûr, c’est un peu plus léger que le précédent billet sur Hiroshima, mais le suivant couvrira mes 2 jours à Osaka avec mes nuits en capsule hôtel, la visite du château, et surtout, SURTOUT ! Du KENDOOOO !

Allez, bon visionnage !

Voyage au Japon – La review – Partie 2 – Hiroshima & l’île de Miyajima

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 24th, 2016 by Saïmonn

Bon, j’ai un jour de retard sur ce que j’avais annoncé, alors on va dire que je vais poster mes reviews dans un délais de quelques jours pour que je ne me fasses plus mentir si ça vous convient.

Le principe de mon périple était de partir tout de suite le plus loin possible de Tôkyô, et de revenir étape par étape sur la capitale pour y terminer mon séjour et reprendre l’avion. A l’origine, je comptais faire l’ensemble du Japon en 3 semaines ~ 1 mois, du Sud vers le Nord pour suivre la floraison des cerisiers (appelée O-Hanami). Finalement je n’ai eu que 2 semaines de congés, et je me suis vite rendu compte que si je voulais profiter un minimum du voyage et ne pas faire que courir et survoler mes différentes destinations, j’allais devoir limiter mes trajets.

La première étape donc est celle de Hiroshima, que je rejoins en 5 petites heures de Shinkansen ou Bullet-train. Je dis « petites heures » parce que c’est le temps qu’il faut pour parcourir les 900km qui séparent Hiroshima de la capitale (et encore, en payant plus cher, on peut les faire en 4 heures).

Billet du 3 avril, Hiroshima : Le lien vers la galerie

Jour 2 – Hiroshima :

Réveil en douceur ce matin à 6h30 pour partir direction Hiroshima (5h de train, 900km environ).

Découverte du shinkansen ou « bullet train », ça me semble assez explicite, et arrivée à l’auberge de jeunesse K’s house (c’est une chaîne dans tout le Japon, je les retrouverai à Kyoto et Tokyo).

A peine le temps de récupérer mes clefs et je file vers le centre pour visiter le musée de la paix, voir le fameux dôme de la « A-bomb » et faire quelques photos pour rendre les gamers jaloux (private joke, ne cherchez pas).

Bien sûr, tout ça après la dégustation d’okonomiyaki (galette de pâte, oeufs, choux et pleins d’autres trucs), succulent.

Retour à l’auberge (sous la pluie,avec mon beau parapluie transparent tout neuf) pour faire la connaissance de mes roomate avec qui je dois boire un coup plus tard dans la soirée (parce que la c’est la pause repas).

Pas de petits jeux de mots aujourd’hui, en même temps, la visite du musée ne donne pas trop envie de rire.

Et maintenant, les photos, j’en poste aussi quelques unes d’hier soir (les 2 de nuit et le plat avec les 2 yoeufs, désolé, ça me les met dans le désordre). Elles se passent toutes de commentaires (et surtout mon plat vient d’arriver, j’ai faim).

またね

Le second jour, je visiterai l’île de Miyajima ou Itsukushima (oui, elle a deux noms), qui n’est pas très loin de Hiroshima et vaut vraiment le détour (surtout pour son Torii planté dans la mer). J’en profiterai pour faire une petite randonnée improvisée pour atteindre le sommet du mont Miesen (la montagne de l’île)…535m de dénivelée en 1h30…mes jambes ne me le pardonneront jamais !

Billet du 4 avril – L’île de Miyajima : Le lien vers la galerie

Jour 3 : Miyajima / Itsukushima

Réveil pépère à 8h30 (en même temps, couché tard la veille à discuter avec les gens de l’auberge). Je me dirige maintenant vers l’île de Miyajima, également appelée Itsukushima, nom du sanctuaire religieux que l’île abrite.

Il s’agit du 3ème plus beau site japonais (je vous laisse chercher les 2 premiers), mondialement connu pour son torii immense situé devant le sanctuaire, dans la mer.
(Un torii, pour les messins, vulgarisons un peu, c’est le truc en bois rouge dans le plan d’eau du Saulcy à Metz).

Je ne vais pas m’éterniser sur le côté religieux, j’avoue que je prends un énorme plaisir à voir les foules exercer les différents rituels de saluts devant les nombreux autels du sanctuaire (par exemple : saluer trois fois, taper dans ses mains deux fois et saluer une dernière fois, tout ça après avoir fait un petit don), mais je n’arrive pas à me prêter au jeu, je me suis donc juste lavé les mains à l’entrée du lieu, comme tout le monde faisait.

Ensuite, je me lance, une petite pâtisserie en guise de déjeuner et bouteille d’eau dans le sac, pour l’ascension du mont Miesen à pied : 2,5km de long, 535m de dénivelé, 1h30 de marche. J’arrive tout en sueur au sommet, et là c’est le top, photos à l’appui.

Ensuite, redescente au pas de course, il commence à pleuvoir. Un petit repas bien mérité (à 14h quand même!) et retour à l’auberge pour douche, lessive, et direction le restaurant de tofu que je convoite depuis hier. (Pour l’instant j’en suis à la lessive…d’où le post pour patienter).

La petite blague du jour, c’est cette sculpture un peu étrange au port de Miyajima (les 2 dernières photos)…sans commentaire, j’ai l’esprit mal tourné je crois…

またね

PS : Petit spécial pour les collègues, les photos vers la fin, le panneau blanc et les deux suivantes avec le gros ouvrage en pierre : sur le panneau blanc c’est le bassin versant du barrage en pierre en fait 😁😎

Et le soir de mon dernier jour à Hiroshima, j’aurai la joie de manger dans un restaurant dont la spécialité est le tofu…je pense que je ne pourrai plus jamais manger de tofu en France après ça…ce fut vraiment une super expérience, le restaurant étant en quelques sortes un resto traditionnel japonais mais de niveau gastronomique je pense. Je mange seul dans ma petite pièce, au bord d’un petit jardin. Génial ! On en parle ici d’ailleurs, ça explique un peu le principe de cette cuisine appelée Kaiseki.

Billet spécial du 4 avril – Restaurant Tôshô : Le lien vers la galerie

Jour 3 bis : Repas traditionnel imprévu :

Un petit post bonus pour mon repas inattendu de ce soir.

Le lonely planet indique un restaurant de tofu à deux pas en mon auberge. J’avais tenté d’y aller hier soir, mais je suis arrivé trop tard, je retente donc ma chance aujourd’hui.

J’entre donc dans le restaurant (déjà, il fallait le trouver! Genre ruelle en cul de sac et assez large pour une petite voiture), je me déchausse et on me fait patienter.

Au bout de 5 minutes on vient me chercher et on m’amène à l’autre bout du bâtiment dans une petite pièce, tout seul, avec vue sur le jardin intérieur et son bassin.
Mon hôtesse me propose les menus et, après lui avoir expliquer que je suis végétarien, on parvient ensemble à un accord sur le menu…c’est parti.

Les plats vont défiler, 5 avec en plus le dessert à la fin…en mode fin gourmet, tofu maison de différentes sortes, découverte du yuba (sous produit du tofu, super bon, à tremper dans la sauce soja), et d’autres choses que l’hôtesse m’assure être végétarien mais ne peut pas m’expliquer en anglais ce que c’est.

Bref, super surprise, super repas, super ambiance (même si ça fait très mal aux genoux), un peu cher (dans les 60€) mais je m’en fou, je reviens pas ici tout de suite, donc super content.

Je vous mets quelques photos (j’ajoute des commentaires maintenant pour expliquer si nécessaire), le mieux c’est le tofu en papillote dans du papier multicolore :3

またね

Bon, ça vous fait déjà un peu de lecture, du coup on se retrouve dans la semaines pour la suite des aventures, prochaine étape : Himeji et son magnifique château !

Bon visionnage.

Voyage au Japon – La review – Partie 1 – Préparatifs et arrivée à Tokyo

Posted in Japon 2016, Promenade on avril 22nd, 2016 by Saïmonn

Salut tout le monde.

Alors voilà, désolé, silence radio sur le site depuis fin 2015, préparation de mon voyage au Japon et grosse flemmingite aiguë chronique obligent…

Mais bon, pour ceux qui l’ignorent encore, je suis de retour du Japon depuis une semaine, toujours en un seul morceau (je me suis tenu bien à distance des tremblements de terre, ceux ayant ébranlé l’île de Kyûshû s’étant déroulés alors que j’étais à Tôkyô, sur le départ), et j’en ai pris plein les yeux, ce fut un voyage inoubliable (et c’est bien peu de le dire) !

Je vais faire une entorse à ma ligne de conduite qui consiste à ne JAMAIS publier de photos plus récentes que celles que j’ai encore en cours de post-traitement (genre depuis août 2015…), mais là, c’est différent : je ne voudrais pas laisser traîner mes reviews sur le Japon.

Donc, les photos de l’Auvergne attendront encore un peu, celles du Japon aussi, maaaaais vous aurez quand-même droit aux photos prises sur le vif lors de mon voyage et publiées dans mes petits billets quotidiens sur Google+ (dit celui qui se refuse à créer un compte sur S’book…).

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez directement accéder aux billets et galeries en ajoutant mon profil google –> ici <–, sinon, je vais le faire via ce site, chaque article correspondant à une étape de mon voyage (on va dire ville par ville), et on commence tout de suite avec le billet avant mon départ et à mon arrivée sur l’île :

Billet posté le 31 mars, la veille de mon départ : Le lien vers la galerie

Bon, plus que quelques heures, et je suis fin prêt, la preuve avec quelques images.

Tout en rouge, c’est plus facile à retrouver à l’aéroport (et puis c’était le meilleur rapport qualité prix de chez Chulanka).

Je n’oublie évidemment pas le petit plus à mettre sur la tête pour ne pas qu’on me demande sans arrêt d’où je viens.

Je voulais vous donner les étapes de mon voyage mais je me dis que ce sera plus sympa pour vous de les découvrir au fur et à mesure, pouet.

Allez, bonne soirée à vous ;)

Petit ajout, pour les mélomanes : allez poser une oreille sur cet album de G. Bonson, ne serait-ce que pour le dernier morceau « Bon voyage », titre plus qu’approprié en ce qui me concerne ^_^

http://thefrenchtouchproduction.bandcamp.com/album/the-dust-the-incense

Billet posté le 2 avril (+7h de décalage horaire) à mon arrivée à Tokyo : Le lien vers la galerie

Jour 1 – Tokyo :

Debout depuis environ 28h…enfin « debout » c’est un grand mot sachant que ça comprend la moitié du temps assis dans un avion…et me voilà enfin arrivé!

Bref, je suis à Tokyo, enfin! Je n’ai qu’une envie, c’est de prendre une bonne douche avant de partir à l’assaut de la ville…mais bon, je suis en avance à l’hôtel et ma chambre ne sera disponible que dans une heure, alors en attendant, je vous fais un petit coucou.

Ci après les images : la preuve que je suis bien à Tokyo avec les cerisiers en fleurs au fond (la photo est moisie, je sais) et les cerisiers en fleurs, sans moi (c’est quand même plus sympa).

Et alors après, on va voir si j’arrive à trouver des trucs fun du même genre tout au long de mon voyage, mais donc déjà, en France nous on a les lavabos Jacob Delafon…ben au Japon ils ont des lavabos « CeFion », ça ne s’invente pas,et vu mon manque de sommeil ça suffit laaargement à me faire rire.
Et ensuite, cette jolie échoppe du doux nom de « Pastis », spéciale dédicace à ma chère et tendre moitié.

Allez, bon petit déjeuner à vous, moi, je me douche et je plonge dans la ville.

Petit ajout : je rigole du nom des lavabos japonais, mais vous devez savoir UNE chose sur les WC japonais : les lunettes des WC sont…chauffantes !

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui, maintenant je vais aller trier mes photos.

Demain, je posterai la ville suivante, à savoir Hiroshima.

Bon visionnage.

Avant de partir pour l’Auvergne

Posted in Promenade on décembre 29th, 2015 by Saïmonn

Dans mon dernier billet, je vous parlais de vous faire découvrir le parc des volcans, pas très loin de Clermont-Ferrand : les photos sont en cours de traitement (si si, il me faut au moins 4 mois pour trier 700 photos et retoucher celles sélectionnées), mais avant de partir pour le village de Besse, jusqu’au sommet du Sancy, en passant par le lac Pavin et autres lieux d’intérêts, permettez moi de vous inviter à une brève petite promenade :

Bienvenue donc à Flavigny-sur-Ozerain, petit village de Côte d’or, classé en partie (le vieux bourg pour ne pas cité le wiki) parmi les plus beaux villages de France. Ce nom de Flavigny ne vous est peut-être pas inconnu du fait que c’est là-bas que sont fabriqués les fameux Anis de Flavigny, ces fameux petits bonbons blancs sur lesquels on s’est tous au moins fracturé la mâchoire une fois en essayant de les croquer, alors qu’il est bien écrit sur la boîte que c’est un « BONBON DUR » et qu’il ne « FAUT PAS le croquer » !

Bref, beaucoup de mots pour peu de photos, c’est –> par ici <– , cette série de photos ayant pour origine une petite promenade digestive à l’issue d’un repas donné avec de vieux amis que je salue au passage.

Bon visionnage, et bonnes fêtes de fin d’année !

Kendo // Projet 2016 (double article)

Posted in divers, Japon 2016, kendo, Matos on octobre 11th, 2015 by Saïmonn

Ben oui, fainéant comme je suis, il fallait bien que ça finisse par arriver, publier deux articles en un seul…

– Partie 1 : Le Kendo

Donc, pour ceux qui l’ignore encore, je pratique le kendo (escrime japonaise) depuis quelques années (et, petite parenthèse, je pratique également le Iaido). C’est une passion, même bien plus, que j’ai découvert à Metz et qui fait maintenant partie intégrante de ma vie. Depuis décembre dernier j’ai obtenu mon 1er dan, et pour la quatrième année consécutive, j’ai renouvelé ma licence de kendoka (ou kenshi) à Metz, au Budokai Metz – Haku un kan.

Du coup, au bout de 4 ans, il est plus que temps pour moi de poster quelques photos de cet art martial. Pourquoi seulement maintenant me direz-vous ? C’est bien simple, pour moi aujourd’hui, la pratique du kendo passe avant celle de la photo, et lorsque je suis en stage ou en compétition, je mettrai toujours la priorité à ma pratique du kendo plutôt que de faire quelques clichés (mais ça ne veut absolument pas dire que je vais arrêter la photo, hein !? ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit).

Néanmoins, depuis 2 ans, avec plusieurs membres de mon club, nous participons à un stage estival d’une semaine : les Universités d’Été de Kendo (ou UEK pour les intimes), à Dinard. Si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez de cet article : Dinard et la côte d’émeraude. Et bien oui, c’était là. L’an passé, pas de photos de kendo disponibles, mais pour cette fois ci, bande de petits veinards, vous allez en avoir pour votre argent…enfin, façon de parler. Les photos, c’est par ici (merci à ma p’tite moitié pour sa participation aux photos de l’Asa Kata Playa) –> UEK 2015 <–

Et bon visionnage.

 

– Partie 2 : Projet 2016

Comme annoncé précédemment, j’ai un projet pour l’année prochaine. Il est temps pour moi de vous l’exposer en quelques mots : au Printemps de l’année prochaine, je prendrai mon envol pour le pays du soleil levant : le Japon. C’est un vieux rêve qui date de plusieurs années, à l’époque où j’ai commencé mes cours de japonais à Nancy, et maintenant que j’ai 30 ans, je me décide à sauter le pas.

Je n’ai pas encore les billets d’avion en poche mais ça ne saurait tarder, et ce sera donc sûrement du 1er au 10 avril 2016 15 avril 2016 (erratum : j’ai découvert avec joie qu’il me reste plus de congés que prévus) que je sillonnerai les routes et les voies ferrées nippones, avec en main mon K5 équipé de ma dernière acquisition, ce ravissant petit pancake : mon Pentax SMC-DA 40mm f/2.8 Limited.

K5 + 40mm Limited F/2.8

En effet, pour voyager comme je l’envisage, il n’était pas vraiment pensable de partir avec tout mon matériel habituel…le K5 grippé + 2 objectifs, etc, etc…alors après quelques recherches et prise de conseils auprès d’experts (merci Bro), j’ai fini par me décider à prendre ce petit caillou. Une focale fixe est évidemment moins confortable à utiliser, mais d’un autre côté, c’est un défi que je veux bien relever. Alors maintenant, ce joujou ne me quitte plus, histoire de faire connaissance avec pour avril prochain.

Pour l’instant, aucune photo que j’ai prise avec le 40mm n’a été publiée, mais ça ne saurait tarder avec la prochaine série qui arrive : l’Auvergne et le parc des volcans.

Je rattrape mon retard, et c’est une bonne chose !

Allez, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Reprise en main !

Posted in Promenade, Vie du site on août 15th, 2015 by Saïmonn

Salut tout le monde !

Bon, on va passer sur l’éternel discours du rythme de mes publications, plus que rares ces derniers mois, pour aller droit au but : j’ai un projet important que je suis en train de démarrer, vous en saurez bientôt plus pour ceux que cela intéresse. Du coup, je me suis repris en main pour traiter et publier les dernières photos qui me restaient de 2014 (si si, c’est bien de l’année dernière que je parle…).

Le plus gros morceau concerne nos dernières vacances autour du lac de Sainte-Croix du Verdon. Je ne remercierai d’ailleurs jamais assez notre hôte, ma cousine Chloé, pour son accueil pour ce séjour fort plaisant, et même plus encore !

Donc, pour les photos, c’est –> par ici <– Les titres sont assez explicites pour que je ne m’étende pas plus sur le sujet dans cet article.

Quelques autres photos seront encore à venir pour les temps à venir, et un autre petit article pour présenter mon projet. Patience ;)

Allez, en attendant, bon visionnage à tous !

Le retour du Val de Consolation

Posted in Promenade, Vie du site on décembre 16th, 2014 by Saïmonn

Salut la compagnie,

Comme promis, retard inclus, me revoilà avec quelques photos du Val de Consolation. Pas beaucoup car, fans que vous êtes, vous vous souvenez peut-être d’un premier article paru il y a trrrrèèèèèès longtemps…en 2008, année de la création de ce site…ça ne nous rajeunit pas tout ça.

Du coup, voilà un petit lien vers la nouvelle série de photos –> This way my lord <–

Et pour un peu d’histoire du site et beaucoup de nostalgie, le lien vers le vieil article –> ICI <–

– – – – –

Sinon, autre petite nouveauté, j’ai fait un pas en avant de le monde connecté des réseaux sociaux…sans vraiment savoir pourquoi, comme ça, sur un coup de tête, avec un peu de curiosité pour l’élan…

Alors NON, je ne suis toujours pas sur Tête de cerf (foutage de gueule, désolé, private joke, comprenne qui pourra), mais je me suis modestement créé un petit compte Twitter, pour annoncer mes publications, me tenir au courant, rentabiliser mon smartphone, etc,…

Alors, pour ceux qui sont au moins aussi connectés que moi, (vu le rythme de mes publications, je ne vais pas vous harceler) : follow me on twitter ;)

Et dans tous les cas, bon visionnage et à bientôt pour du lourd avec les gorges du Verdon !

Dinard et la côte d’émeraude

Posted in Promenade on octobre 1st, 2014 by Saïmonn

Alors alors alors…

Aujourd’hui il est un peu tard et surtout je ne me sens pas d’humeur bavarde, alors pour une fois je vais un peu vous laisser tranquilles avec mon blabla habituel pour faire dans le concis.

Voici donc une petite série de photos qui date du mois de juillet alors que j’étais en stage sportif à Dinard (à côté de St Malo pour situer rapidement).

En espérant que les photos vous plaisent, j’avoue que pour une fois je suis assez satisfait du rendu. La galerie, c’est –> par ici <–

Bon visionnage.

(Et pour la suite, ce sera le retour du Val de Consolation et ensuite promenade dans les gorges du Verdon, et ça promet !)

Luxembourg et en retard

Posted in Promenade on août 18th, 2014 by Saïmonn

Il était une fois un pseudo-photographe, pas que pseudo-vosgien, fainéant et procrastinateur, qui parti se promener dans un territoire voisin de son chez lui en plein mois d’avril.

Il en profita pour faire quelques photos, histoire de prouver qu’il était bien sorti de sa tanière, et que, peut-être, éventuellement, probablement et pourquoi pas, un jour l’idée saugrenue d’en poster quelques-unes sur son compte flickr PRO, qu’il paie maintenant depuis un bout de temps, lui viendrait. Et tant qu’à faire, puisqu’on peut toujours rêver, il pourrait même faire un petit article pour raconter tout ça sur son blog (mais faut quand même pas exagérer, il ne raconterait pas non plus sa vie).

Donc, il raconterait qu’il est allé à Luxembourg-Ville, la capitale du Luxembourg tout-court, surtout pour se promener dans le Grund dont il entend parler depuis siiiiii longtemps par ses amis frontaliers (et cet article serait même pour eux ;). En charmante compagnie de sa dame, il aurait savouré une ou deux bières au bord de la Pétrusse, la rivière qui coule au fond du Grund (et ceux qui ne le saurait pas, apprendrait alors que le Grund est un des 24 quartiers de la ville, quartier qui se situe au fond d’une sorte de ravin coupant la ville en deux, et que c’est vachement chouette même si à ce moment tout était en travaux !!!), et ensuite ce serait fini pour la géographie. Alors il mettrait un lien entre deux flèches –> comme ceci <– pour indiquer où sont les photos.

Enfin voilà, ce serait l’occasion aussi de dire qu’il n’est même pas tout à fait mort, qu’il a encore quelques photos à montrer, notamment des bords de mer en Bretagne, mais que ce serait pour plus tard.

Et il finirait son petit blabla par un simple :

Bon visionnage !